Les droseras

Retour au choix

C'est une famille regroupant de nombreuses espèces (plus de 130) très diverses.
Ces plantes possèdent toutes des "poils" ou "tentacules" mobiles dont l'extrémité est recouverte d'une sorte de glu (le mucilage).
Les fleurs sont éphémères, mais chaque hampe florale en porte plusieurs.

Drosera binata

Le piège

Capture de Drosera

Il est constitué par de nombreuses gouttelettes de glu situées à l'extrémité de poils mobiles recouvrant en partie ou en totalité la plante.
Les insectes, attirés par les reflets des gouttelettes (ce qui explique le nom de la plante qui signifie "couvert de rosée") et les couleurs souvent vives, croient venir se désaltérer et se retrouvent englués. En essayant de se libérer, ils vont s'engluer de plus en plus pendant que les poils alentours, tels des tentacules, vont lentement se pencher vers la proie pour augmenter encore l'emprise. Il arrive que la feuille elle-même se recourbe sur la proie, comme sur la photo ci-contre.Ce texte provient du site InfosCarnivores.com
Une fois la digestion terminée les " restes " seront lavées par la pluie.
Il faut éviter de pulvériser fréquemment ces plantes car cela aura pour effet de diluer, de "rincer" la glu.

 

 

Les espèces courantes

 

Drosera capensis

Peut-être la plante carnivore la plus facile de toutes.
C'est une plante idéale pour les néophytes tant elle est tolérante. Vous pouvez la cultiver en intérieur mais elle préfère le soleil qui colorera ses tentacules en rouge vif. Elle fleurit régulièrement et donne une multitude de graines germant très facilement. Elle est très prolifique, même sans expérience particulière pour les semis.
Il en existe plusieurs formes, dont l'une très répandue : drosera capensis " alba " (ou " forme verte ") dont la particularité est d'être entièrement verte.
Un repos hivernal (c'est à dire une baisse des températures) lui est bénéfique, mais elle peut sans problème être maintenue au chaud toute l'année. Elle peut subir de légères gelées à condition que les racines ne gèlent pas : la partie aérienne va disparaître mais la plante repartira à partir de ses racines.

Drosera capensis et D. capensis alba
Drosera capensis et Drosera capensis "alba"

Drosera aliciae

Autre drosera très connue, elle se présente sous la forme d'une petite rosette de feuilles de 4-5 cm, intensément rouge lorsque la lumière est suffisante.
Elle aussi facile de culture, elle est peut-être légèrement plus sensible que Drosera capensis. Elle fleurit moins régulièrement, et lorsque cela arrive la croissance de la plante est un peu ralentie le temps de la floraison.
Le repos hivernal n'est pas non plus obligatoire, mais il favorise la floraison.

Rosette de Drosera         Fleur de D. aliciae
Drosera aliciae

 

Drosera binata

La particularité de cette drosera est d'avoir des feuilles fourchues. Il en existe plusieurs variétés selon le nombre de divisions (var. dichotoma, var. multifida). C'est une plante assez grande qui peut avoir des feuilles de 25 cm de long et de robustes racines: un grand et profond pot est ici très recommandé (18 cm au moins). D'aspect frêle, plusieurs plantes par pot auront meilleure allure qu'une seule.
Elle est relativement facile de culture, apprécie le plein soleil et un repos hivernal hors gel est conseillé, durant lequel les feuilles disparaissent.

Drosera binata

 

Drosera adelae

Plante répandue assez largement, pourtant de culture relativement complexe car elle demande des conditions peu faciles à reproduire.
Il lui faut impérativement une très grande humidité atmosphérique et une chaleur constante (minimum 18°C) tout au long de l'année.
Elle ne supporte pas le soleil direct qui la fait dépérir très rapidement.
Sa floraison est aléatoire, et se présente sous la forme d'une multitude de minuscules fleurs rouges en forme d'étoiles. Mais en culture ces fleurs ne produisent pas de graines (il semble qu'il existe une lignée féconde et cultivée, information à confirmer)
Elle se reproduit spontanément à partir de ses racines, ou encore par bouture de feuilles.
C'est une plante idéale pour le terrarium tant il est délicat de la cultiver d'une autre manière.

Drosera adelae      Fleur de D. adelae

 

Haut de page